Tomas NOVAZZI

psychologue

« En psychologie, le lien de confiance entre praticien et patient est essentiel. Sans lui, rien de fiable ne se bâtit. La confiance s’avère d’autant plus cruciale dans le cadre d’une approche d’analyse psychodramatique.

Née au Brésil, cette approche consiste à se mettre concrètement à la place du sujet qui vit une situation de crise. Et toujours sans préjugé. Il peut s’agir d’une angoisse passagère (phobie, addiction, aléa professionnel) ou d’une dépression bien ancrée, conséquence d’un traumatisme latent, d’un mal-être chronique ou encore d’une angoisse qui remonte à l’enfance.

Mais dans tous les cas de figure, j’ai pu constater que c’est en se fixant des objectifs qu’on arrive à surmonter un obstacle.

C’est d’ailleurs tout l’enjeu de la première séance. Pour comprendre les raisons d’un mal-être, je préconise donc des mises en situations comme la technique dite du miroir. Là, je n’affirme rien, je questionne en imitant le patient dans sa globalité. On peut aussi chosifier un ennemi impalpable, voire même lui parler pour mieux le cerner et en venir à bout. On a aussi la possibilité de décodifier les rêves car  dévoiler l’inconscient permet de révéler des solutions.

Enfin, c’est important de rappeler que le patient reste maître de son cheminement. Car la solution vient toujours de lui. »

  • psychologue
  • confiance
  • objectifs
  • réveiller l’inconscient
  • connaissance de soi