Charte sanitaire : hygiène, prévention et protection COVID-19

Nagat Benneceur

psychologue clinicienne & hypnose

« Nous évoluons dans un monde individualiste où chacun doit trouver une place, une utilité et, d’une certaine manière, un sens à son existence. Cette société exigeante génère des situations anxiogènes, terreau de syndromes dépressifs à la chaîne : perte de repères, incompréhension, colère, solitude, sentiment d’abandon, deuil, etc.

Tel que je le conçois, le rôle du psychologue est justement de raviver la confiance en soi par le biais d’une écoute teintée de neutralité bienveillante et d’empathie. Je pense qu’instaurer une relation basée sur la sincérité en discutant les points de vue sans jugement est propice au dialogue apaisé. D’ailleurs, quand une personne fait la démarche de m’appeler, c’est qu’elle reconnaît un certain état de souffrance, mais surtout qu’elle a déjà cheminé et qu’elle manifeste un désir de changement. La lucidité est un premier pas encourageant.

Je l’accompagne alors sur ce chemin vers un mieux-être. Concernant l’hypnose, elle permet d’atteindre des objectifs censés apporter des changements désirés. Je préfère les termes de thérapie d’activation de conscience. La personne conserve son libre-arbitre. Et, à un moment donné, à force de se libérer de ses maux, le patient entrevoit les possibilités nouvelles. L’Être peut alors reprendre sa vie en main en pleine conscience. »

  • psychologie
  • écoute
  • confiance
  • libre-arbitre