Lilian Fondement

Kinésithérapeute en rééducation vestibulaire

"Notre équilibre repose sur l’intégration par le cerveau d'informations provenant du triptyque vue/oreille interne/proprioception[1].

Une mauvaise concordance de ces données provoque un conflit sensoriel. Celui-ci se traduit par des vertiges plus ou moins violents, des nausées, des vomissements. L’altération de l’équilibre pouvant aller jusqu’à une incapacité à se déplacer. Le Vertige Position Paroxystique Bénin (VPPB) demeure la forme la plus répandue. Il est dû aux déplacements de mini-cristaux dans l’un des canaux semi-circulaires de l’oreille que l’on solutionne par le travail sur posture latérale dite « grand soleil ».

Parmi les pathologies les plus fréquemment rencontrées, il y a la névrite vestibulaire, l’inflammation du nerf vestibulaire. Autre pathologie fréquente, la maladie de Ménière. Elle résulte d’une augmentation de la pression des liquides de l’oreille interne. Cette pathologie génère vertiges, acouphènes, parfois perte de l’audition de l’oreille concernée.

L’atteinte unilatérale du système vestibulaire provoque un défilement devant nos yeux comme si on sortait d’un manège à forte puissance rotatoire.

La rééducation vestibulaire vise soit à moduler l’importance de ces entrées sensorielles dans la stratégie d’équilibration soit à resymétriser via des techniques adaptées : fauteuil rotatoire à haute vitesse, exercices sur coussins mousses ou encore stimulation optocinétique qui permet de solutionner le mal des transports ou le mal de mer. 

[1] Ensemble des informations nerveuses transmises au cerveau qui commandent à nos mouvements quotidiens.

  • équilibre
  • rééducation vestibulaire Lille
  • vertiges

identifiant RPPS : 10005696603