Johann Bouquet

podo-orthésiste

« L’attention portée à l’état de nos pieds est inversement proportionnelle à la fascination que nous vouons aux chaussures. Au quotidien, le podo-orthésiste doit donc conjuguer l’aspect thérapeutique et l’aspect esthétique. L’objectif final d’Orthopédie Bouquet est double : atteindre l’équilibre corporel (socle de stabilité) en fabricant des produits sur-mesure (chaussures, semelles) et faire en sorte que le handicap ne se voit pas. Je rappelle que celui-ci peut temporairement concerner tout le monde. Le sportif qui réveille une inflammation du tendon d’Achille (maladie de Haglund), la femme qui à force de compresser ses orteils dans des hauts talons déclare une irritation nerveuse (névrome de Morton), l’adolescent dont la croissance rapide enflamme ses talons (maladie de Sever). Et puis aujourd’hui, les gens peuvent anticiper. On sait par exemple que les personnes âgées sont sujettes à une déviation anormale du gros orteil et que les pieds plats sont souvent héréditaires. Quant aux cas les plus sérieux qui appellent un appareillage (pied diabétique, déformation du pied, amputation), nous les traitons avec un soin particulier. Dans tous les cas, la création d’une bonne chaussure dépend d’un bon bilan podologique. »

  • podo-orthésiste
  • chaussures
  • semelles
  • bilan podologique