Eugénie Guermonprez

psychologue

« Ce qui me plaît dans le métier de psychologue ? Peut-être son caractère non conventionnel, sa trajectoire imprévisible. En effet, chaque rencontre appelle un nouveau défi.

En psychologie, on parle d’orientation analytique pour signifier l‘unicité de la personne humaine. Y compris dès le plus jeune âge, et quel que soit le milieu social auquel on appartient.

Mon expérience auprès de jeunes publics, mes interventions au sein de structures de réinsertion par l’hébergement jusqu’à mon actuel travail dans la protection judiciaire de l’enfance, consolident l’idée selon laquelle un psychologue doit avant tout être disponible.

Nous sommes formés à écouter. Mais pour la plupart des patients, la confidence reste un exercice complexe. Selon moi, la confiance ne s’acquiert qu’à force de patience, d’humanisme et de créativité. »